l'amiante au theâtre
l'amiante au theâtre
l'Odeum
La criée - acte 1
la comédie Française
La criée - acte 2
de jardin à cour
le quizz...
nos obligations
 

 

 

1.1  Le bâtiment (E.R.P.) et ses équipements

 

Le spectacle n’a pas été épargné par l’amiante qui, en raison de ses propriétés a été largement utilisé dans les procédés de construction des établissements dont le permis de construire a été déposé avant 1er juillet 1997.

Les règles de sécurité concernant le type L, ont accentué l’utilisation de matériaux contenant (M.C.A.) de l’amiante, permettant ainsi d’élever la maîtrise du risque d’incendie et de panique, et par là même, de répondre aux exigences des assurances).

 

.../...

 

L’émission de fibres d’amiante peut provenir « d’intervention au contact ou sur des matériaux » composant le bâtiment. Le risque concerne les usagers (techniciens, agents de maintenance ou de nettoyage…) et les entreprises « extérieures » prestataires. Pour les secondes, le Plan de Prévention intégrera, en présence d’amiante, ce que le Code du Travail nomme dans sa partie « risques chimiques », le risque d’exposition à l’amiante et imposera « un mode opératoire » particulier. 

 

Le risque d'émission de fibres d’amiante existe également  lors d’intervention sur les équipements de l’établissement. Soient : chaufferies, monte-charges et ascenseurs, protections thermiques des conducteurs électriques, etc.

 

.../...

 

 Les repérages doivent tenir compte de cet ensemble de sources possibles, chacune constituant un risque particulier.

 

1.2 Accessoires et décors

 

La particularité de notre activité est l’utilisation sur une scène de tout ce que le monde peut générer d’objets ou de technologies pour les détourner et les façonner en support artistique. La contamination des personnels et des locaux peut provenir de manipulation d’accessoires et construction ou démontages d’élément divers.

L’amiante employé massivement, intègre la composition de très nombreux matériaux et produits, utilisés dans le bâtiment, l’industrie, les équipements et donc, dans le spectacle.

 

.../...

Les situations d’urgence se multiplient aujourd’hui, quelques soient la taille et le statut juridique des lieux.

2     - Prévention du risque amiante  et  repérage

 

2.1- les repérages (ou diagnostiques)

 

La base de l’évaluation des risques d’exposition à l’amiante est constituée obligatoirement, depuis le 31-12-2005, par le Dossier Technique Amiante, pour tous les établissements, quelque soit leur catégorie. Ce dossier contient les documents de repérage. Il en existe quatre, prévus par différents textes.


 

2.2 Code du travail :

Dans ces situations, l'évaluation des risques (articles L. 4121-2 et L. 4121-3) ne tient pas compte de la présence d'amiante sur les postes de travail. Elle n'est donc pas suffisante pour effectuer des « notices de poste » adaptées et un Document Unique valable car le "mode opératoire" est absent.

 

- Rappel:
Code du travail / chambre sociale : arrêt du 11 avril 2002 (Bull. n° 127), le chef d'établissement a obligation de moyens et de résultat en matière de santé et de sécurité du travail.

 

2.3 Stress et anxiété

Dans nombre d’établissements, l’inquiétude face à la présence supposée d’amiante est récurrente.

.../...

3- Amiante et règlement de sécurité, registre de sécurité

 

Les fibres d'amiante sont susceptibles de polluer des locaux accessibles au public Les vecteurs de propagations de la fibre sont nombreux :  système de renouvellement d’air, mouvements d’air entre plateau et salle lorsque nous sommes en présence de volumes isolés… On peut donc légitimement penser que les contrôles obligatoires spécifiques des établissements intégrés au DTA devraient figurer dans les registres des "vérifications obligatoires" et donc être visés par les Commissions de Sécurité lors de leur passage.

Aujourd'hui, ce n’est pas le cas, malgré la DGS 2006-271 du 14 juin 2006 (téléchargeable page 1).  Le débat est ouvert !

 

4- Amiante et licence de spectacle n°1 (autorisant l’exploitation d’un lieu) :


Aujourd'hui, en Ile de France, cette licence réservée aux exploitants d'établissement n'est délivrée qu'à la condition que les obligations de contrôle comprennent aussi celui de  la présence de matériaux contenant de l'amiante.
La province sera bientôt soumise à cette vérification.

Rappelons que l’arrêté du 30 juin 2004 prévoit une formation à la gestion des risques propres au spectacle.

.../...


5- Echanges internationaux:

 

La circulation des spectacles dans "un marché international" génère également des situations à risques.
Des pays producteurs de grands spectacles de qualité, utilisent encore l'amiante comme nous le faisions il y a trente ans. La fibre est associée aux châssis, aux toiles de fond, stucs et autres accessoires, voire à des costumes.

 

.../...

 

6-  Législation responsabilité, formation:

 

La législation concernant l'amiante est à la fois pesante et complexe. Assise sur les Codes du travail, de la Santé Publique et de L’environnement, les obligations sont souvent "croisées" afin que propriétaires (le plus souvent le Maire) et les utilisateurs soient contraints.

.../...

 

Pour nous, utilisateurs de salles de spectacles (qui appartiennent le plus souvent à des mairies) les insuffisances d’informations apparaissent dès la formation professionnelle:
- On ne trouve aucune trace d'amiante dans les programmes de formation d'encadrement.
et  il n'est pas question d'amiante non plus dans les manuels spécialisés en sécurité du spectacle les plus récents ainsi que dans le "Mémento de la sécurité », document central structurant les méthodes d’évaluation des risques dans ce domaine d’activités.

.../...

6.2 Perspectives alarmantes

Le « risque d’exposition à l’amiante », dans les activités du spectacle, provoque des dommages humains et matériels incontrôlés, en raison de l’ignorance et des confusions concernant la réglementation (la Comédie Française, La criée, le Piccolo theatro, le théâtre Municipal du Mans, l'Odeum de Perpignan...

 

Ce n’est hélas que le début des problèmes auxquels nous devrons faire face:

.../...

Les obligations de formations sont primordiales dans le processus d’élaboration de la prévention. Il apparaît inévitable intégrer au plus vite le risque d’exposition à l’amiante dans les programmes de formation d’encadrement, mais aussi de sécurité du travail et d’incendie (les SSIAP3 : chargés de sécurité).

 

Rappel: en 2006, l'amiante provoqua 4000 morts / an chez les actifs non-fumeurs, auxquels il faut encore ajouter les retraités et les victimes d'expositions environnementales.

En 2025, ils seront 100 000 (pour un coût équivalent aux Twin-Towers, c'est à dire 53Mds d'Euro - Procureur Montgolfier sur France-Inter 02/2010).

 

           L'asise réglementaire du " risque chimique"  dans les activités du spectacle sera évoqué dans la prochaine version de "la sécurité dans les lieux de spectacles" - Eric Joly

 Frédéric Blanc - Août 2010