La criée - acte 1
l'amiante au theâtre
l'Odeum
La criée - acte 1
la comédie Française
La criée - acte 2
de jardin à cour
le quizz...
nos obligations
 
 
L'article+commentaire: quand les repérages n'ont pas été traités, qu'il y en a partout que tout le peronnel a été exposé, que fait on ?

Marseille : une victime de l'amiante au théâtre de la Criée

(Publié le mardi 9 juin 2009 à 18H27)

Les opérations de désamiantage ont été anticipées; elles démarrent de toute urgence

http://www.laprovence.com/articles/2009/06/09/837523-Region-Marseille-une-victime-de-l-amiante-au-theatre-de-la-Criee.php

La nouvelle risque de faire grand bruit dans le Landerneau. Un des salariés du théâtre La Criée a des fibres d?amiante sur la plèvre des poumons. Ces examens qui ont révélé la présence de plaques pleurales ont été pratiqués à la suite de l?annonce de la présence d?amiante dans le bâtiment, lors d?un comité d?entreprise dans lequel on apprenait "qu?un dossier amiante a été émis le 29 novembre 2006. Depuis, ce dossier est resté en souffrance dans les bureaux techniques de la mairie."

Un délai de trois ans s'est donc écoulé entre l'étude et l'information livrée au personnel lors d'une réunion extraordinaire en novembre 2008. "Ce n'est pas étonnant, on expose les gens volontairement alors qu'on connaît pertinemment le danger, peste Michèle Blanchard de l'association SOS Amiante . On le sait, mais on se tait car c'est une affaire de gros sous pour faire désamianter." A la mairie (urbanisme, hygiène-santé et prévention des risques), comme à la DDass, personne ne nous a dit avoir connaissance du dossier.

Une IRM pour tous Depuis cette sombre nouvelle, tous les salariés ont passé une IRM. De ces analyses, il ressort qu?un employé présente de la fibre d?amiante sur la plèvre, un autre souffre d?un cancer du poumon "mais la médecine du travail ne se prononce pas sur l?origine du mal" note le directeur. "C?est une situation très pénible, nous sommes tristes pour nos deux collègues", reconnaî´ Jean-Louis Benoit. Mais cette compassion ne suffit pas à calmer les craintes de ceux qui travaillent régulièrement au théâtre. Pour leur santé -le comité hygiène et sécurité et conditions de travail vient à peine d?être créé- et pour leur travail.

"Les intermittents ont ressenti de la stupeur, de l?angoisse chez certains. Les "permittents" -intermittents embauchés de façon permanente- craignent par dessus tout que la Criée reste fermée un an de plus; ce qui leur ferait perdre leur statut d'intermittent, selon notre informateur. Tous les permanents ont été choqués par la maladie de ce collègue. Après, il y a le spectre du ch?e technique qui r? si jamais le théâtre ne peut pas rouvrir à la date prévue".

Surtout, que durant cette saison de travaux où 40km de câbles électriques ont été changés, les permanents ont posé toutes les RTT et les vacances qui leur restaient. Mais ch?e ou pas, les opérations doivent commencer de toute urgence. "Le désamiantage de la cage de scène devait débuter en 2010 mais la Cram et la médecine du travail nous ont demandé d'accélérer les choses" confesse Jean-Louis Benoit. La mairie a donné son accord afin que le "désamiantage" soit terminé au plus vite pour que fin septembre/début octobre, le rideau puisse se lever.

Alexandra Cefai et Pierre Psaltis

-----------Commentaire

Un certain nombre de questions se posent :

? Le journaliste évoque un désamiantage rapide pendant la période des congés (juillet / ao?on sait que la présence de Matériaux Contenant de l?Amiante a été mis en évidence dans la cage de scène. Il y a donc eu ?émission de fibres? et pollution générale de ce volume important contenant une grande quantité d?équipements (levage, électrique, scène, dessous etc) et pris en charge par un système de renouvellement d?air efficace:
1- Quel est le niveau de pollution du matériel scénique en place ? Ce matériel étant considéré comme
indécontaminable, s?il est pollué, il continuera d?émettre des fibres malgré le retrait. Le bénéfice de ces travaux risque alors d? être relativisé. Si ce matériel doit être déposé, traité (en déchets classés dangereux ?) et remplacé, les conséquences financières s?aggravent, la réouverture ?rapide? devient hypothétique.
2- Qu?en est il des fibres déposées dans les circuits de renouvellement d?air ?(cf; le métro parisien).
Voici les principaux problèmes générés par la présence d?amiante dans un volume scénique.

Les murs des théâtres appartiennent souvent aux mairies qui assument avec plus ou moins de sérieux leurs obligations. Ici, il semblerait que les rapports de repérages n?aient pas été étudiés, malgré les obligations du Code de la Santé. L?utilisateur des locaux, susceptible d?exposer ses salariés au risque amiante, ne peut se soustraire à cette obligation émise par le Code du Travail.
Quels repérages ? Qu?est ce qu?un Dossier Technique Amiante ?
Il convient aux propriétaires et aux utilisateurs de posséder les connaissances nécessaires pour réagir de façon appropriée à des situations diverses et porter un regard ?critique? sur le contenu de ces document afin de mesurer les actions correctrices à mettre en place.

Aujourd?hui, aucune formation professionnelle d?encadrement de spectacle ne cite l?amiante dans l?évaluation des risques préalable à l?élaboration du Document Unique. Il en est de même pour la formation obligatoire de sécurité nécessaire à l?obtention de la licence n?1 prévue par l?arrêté du 5 mai 2008.
Il semble que cet oubli soit progressivement corrigé: l?attribution des licences est déjà conditionnée, dans certaines régions contre la présentation des documents obligatoires.

Aujourd?hui, afin d?éviter les délais importants liés aux appels d?offre, il peut être proposé aux utilisateurs le vote d?une subvention exceptionnelle pour désamianter le théâtre ?rapidement?. Sans connaissance particulière sur ce sujet et dans un domaine où les contraintes légales, économiques et techniques (le retrait d?amiante) sont extrêmes, l?utilisateur se retrouve responsable de ces travaux et placé dans une situation particulièrement inconfortable.
Ce type de situation engendre parfois ?la disparition de quelques tonnes d?amiante? ou des désamiantages ?effectués? le week-end (cf; ?le petit théâtre? à Nice). Situations ?cocasses? si elles n?étaient pas génératrices de risques pathologique importants pour la population et les travailleurs.

A Marseille, la sagesse a voulu qu?aujourd?hui, on créé un CHSCT. Les besoins de formations s?accentuent en vertu du partage des responsabilités à venir.
Les conséquences humaines, matérielles et financières sont considérables. En terme d?image, l?entreprise devra se relever de cet incident dont les médias se sont largement saisis, dans une région très sensibilisée à l?amiante.